Slow cosmétique et Imwe

Le 9 novembre 2015 | dans Beaute | par | avec No Comments

Dans le petit labo d’IMWE

La slow cosmétique, dont le terme a été inventé par le passionné de beauté et de cosmétiques naturels Julien Kaibeck, est la grande tendance du moment. Reposant sur l’éthique, le bon sens et la connaissance, nous avons voulu en savoir un peu plus sur ces produits naturels en allant rendre visite à Candice Barbé, créatrice des produits de soins Imwe dont la crème pour peau dévitalisée, Esteva, avait séduit la rédaction.

Imwe

Au départ, rien ne prédestinait Candice Barbé à réaliser des produits de soin si ce n’est son amour pour les plantes. Après des études de droit, elle devient juriste et en parallèle de son métier, pour son intérêt personnel, elle suit des cours d’aromathérapie chez Pranarom. Cela provoque chez elle un déclic. Elle se passionne pour les huiles essentielles et approfondit le sujet par de nombreuses lectures et d’autres formations.
Elle jette son dévolu sur la cosmétologie et s’intéresse particulièrement à tout ce qui est lié à la peau en découvrant que créer ses propres crèmes est quelque chose de tout à fait accessible. Elle commence à en fabriquer pour elle et son entourage.

Comme pour beaucoup de femmes, c’est l’arrivée de son enfant qui va la pousser à réfléchir à une autre vie. Elle va laisser tomber son métier de juriste pour se consacrer entièrement à sa passion, la cosmétologie et les huiles essentielles.
Les cosmétiques bio ne lui plaisant qu’à moitié, elle trouvait qu’il y avait moyen de faire beaucoup mieux au point de vue de l’éthique et des parfums. Son objectif était de mettre en évidence les huiles essentielles, qui, correspondant à certains types de peau traitent les imperfections de celles-ci. De plus, la fragrance des huiles essentielles est quelque chose d’indispensable pour Candice. D’ailleurs, dès franchie la porte de son antre, on pénètre dans un monde olfactif, les diffuseurs d’huiles essentielles faisant partie intégrante des différents lieux de travail de Candice, que ce soit dans son bureau ou son petit labo.
[LIRE LA SUITE SUR L’EMAG]

www.imwe.be
Suivre Imwe sur Facebook

Pin It

en relation articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »