la Diôle, une bière belge pour les amoureux du terroir

La  DiÔle est un instrument ancien destiné à polir le marbre, c’est aussi une toute jeune bière de la région de Beloeil, brassée locale de chez locale et qui nous a titillé les papilles.

Diole
A l’origine de cette belle aventure, il y a deux jeunes hommes, leur amitié et leur amour du terroir. Jusque là, une belle histoire, oui, mais pas encore une aventure.

Là où la passion devient périple et où nos deux amis deviennent des aventuriers c’est quand, tout jeunes adultes,  ils enfourchent leurs mobylettes, désireux de découvrir les spécialités brassicoles du pays, et partent à l’assaut des brasseries wallonnes.

Un pèlerinage qui les a inspirés de la meilleure manière qu’il soit car dix ans plus tard ayant mené à bien, pour l’un des études d’ingénieur brassicole et pour l’autre d’ingénieur des eaux et forêts, ils ont mis sur pied leur propre Brasserie des Carrières à Basècles et nous annoncent la naissance de leur bébé “100% made in belgium”, j’ai nommé, la Diôle.

“Deux ans furent nécessaires à l’acquisition du matériel (acquis en occasion auprès de plusieurs brasseries belges qui n’ont pas hésité à aider les deux jeunes à se lancer) et à la remise en état des locaux, et c’est en novembre 2012 que la cheminée de la brasserie laissa pour la 1ère fois s’échapper une douce odeur de houblon…”

Cependant Julien Slabbinck et François Amorison ne s’arrêtent pas en si bon chemin, et poussent leur souci de l’authentique jusqu’à s’assurer une production d’orge et de houblon issue du terroir local et transformée à la malterie du château de Beloeil. Un brassin qui sera mis à l’honneur ce dimanche 15 septembre lors de la “fête de la  DiÔle”. Le weekend sera l’occasion de mettre la 2ème bière en préparation. Cette petite soeur de la DiÔle qu’ils vont brasser ce dimanche sera préparée avec des fleurs fraîches de houblon (ce qui est très rare puisque pour pouvoir être utilisées fraîches, les fleurs doivent être mises dans le brassin le jour de la cueillette).

Dans le même esprit “tout est produit ici”, le conditionnement des bouteilles est réalisé à l’aide de casiers en bois de peuplier, essence typiquement régionale, fabriqués à la brasserie même.

Fromage Diole

Et pour boucler cette ravissante aventure d’amis et de familles, c’est quelques mois après la sortie de leur bière, qu’un fromage à pâte pressée, affiné à la DiÔle pendant 4 semaines, a vu le jour, fruit d’une collaboration avec la ferme Amorison (cousins du premier), située à quelques centaines de mètres de la brasserie. Idéal en accompagnement de la DiÔle… Vous l’aurez deviné!

Officiellement disponible depuis le 22 décembre 2012, la Diôle est mise en vente directe tous les samedis à la brasserie entre 8h00 et 18h30. Les commerces et établissements  locaux participent également à sa distribution.

Pour les amateurs, voici un petit descriptif de « La Diôle »

Diole_02
Il s’agit d’une bière blonde cuivrée avec une mousse blanche et abondante et constituée de fines bulles. Au nez, la Diôle offre des arômes fruités notamment d’agrumes mais aussi des arômes frais de houblon. En bouche, on retrouvera les arômes fruités tels que les agrumes, fruits de la passion, une très légère note de fruit rouge. Les flammes des brûleurs gaz permettent d’offrir une note légèrement caramélisée à la dégustation. La fermentation ne laisse que très peu de sucres résiduels ce qui en fait une bière facile à digérer. L’utilisation de houblon et son taux d’alcool de 6.5 % procure une sensation désaltérante.

Alors, même si leur savoir-faire se “déguste avec modération”, venez faire la fête à la Diôle ce samedi 14 et dimanche 15 septembre à la Brasserie des Carrières, rue de Condé, 62 à Basècles

Diole_fete

 

Si ça vous a plu… partagez, commentez, faites tourner !