Epuisement, stress, harcèlement, burn-out…

Burn-out ?
Des solutions pour tenir le cap au boulot !

Nous les connaissons tous, ces petites pressions quotidiennes « pas bien méchantes » au travail. Mais quand est-ce que nous devons agir pour éviter un raz-le-bol, un burn-out, voire une dépression ? À partir de quel moment faut-il envisager une solution? Jusqu’où faut-il tenir avant de se tourner vers un traitement ?

Burn-out

Nul besoin d’attendre, si vous percevez des pressions c’est déjà que d’une certaine manière, elles vous atteignent.
Qu’il s’agisse de sophrologie, d’auto-hypnose, de pleine conscience, d’EFT, et j’en passe, nous avons un beau lot de méthodes à portée de main. Ces méthodes mettent à notre disposition tout un panel de trucs qu’il est possible d’utiliser discrètement, en direct, afin de nous protéger des petits et grands stress, des attaques d’empoisonneurs, et de nous mettre à l’écart de toutes situations toxiques qui à long terme nous sont assurément nuisibles.

Mes trois trucs anti-stress de poche, à utiliser sans modération, à toute heure et en tout lieu :

1 – la respiration abdominale.
Respirer avec son ventre ça calme, et ça fait du bien à l’intérieur.

2 – l’expiration des déchets.
Prenez une belle inspiration profonde, et à l’expiration, ample et entière, imaginez que vous vous débarrassez de toutes les angoisses, et toutes les tensions qui vous ont envahis. Elles s’échappent avec l’air souillé qui quitte vos poumons, et c’est une bonne chose.

3 – mettre les nuisibles à la corbeille.
Pour ce faire, il suffit de visualiser vos perturbateurs de bonheur sur une feuille de papier. Au besoin, vous vous aidez de dessins (cette croix, c’est mon patron, ce rond, la secrétaire, etc… Evitez, les noms ou les dessins trop reconnaissables, il ne faudrait pas que ça tombe dans de mauvaises mains). Puis vous chiffonnez la feuille en l’écrabouillant joyeusement, et vous la mettez au bac, en conscience: les déchets avec les déchets, après tout c’est là qu’est leur place.

Voilà, portez-vous bien, soyez curieux et n’hésitez pas à m’envoyer vos petits trucs à vous, je me ferai un plaisir de les partager sur le site. [email protected]

EnregistrerEnregistrer