Cinéma Belge

Le 28 janvier 2015 | dans Cinema | par | avec No Comments

Jacques a vu

sort aujourd’hui sur nos écrans. Mais qu’est-ce qu’il a vu Jacques ?

6b-Francois_Maniquet_oeil-

Le pitch
Un couple de citadins, Brice et Lara, s’installe à Chapon-Laroche, village ardennais où Brice, enfant, passait ses vacances dans la ferme de ses cousins. Ils ont acheté très cher une maison modeste et en piteux état.
L’intégration au village n’est pas aisée. D’autant qu’il ne reste en fait de cousin que Jacques, garçon de ferme taciturne, qui vit avec sa mère Elise.

5-Nicolas_Buysse_Christelle_Cornil

Une nouvelle terrible tombe pour le couple. Un énorme Funny Parc, centre de vacances d’origine hollandaise, devrait être construit à deux pas du village avec l’assentiment bienveillant des autorités locales. La maison de Brice et Lara en bordure du village de vacances risque de ne plus rien valoir et bye bye la tranquillité. Brice tente alors d’organiser la résistance mais en vain. Les habitants semblent résignés, voire même prêts à collaborer.

Un soir, Brice découvre le cousin Jacques en extase au milieu d’une clairière, comme ébloui par une apparition qui ne serait visible que de lui seul. Comme les apparitions d’une mystérieuse dame en blanc dans les années 30, Brice voit là une solution pour contrer le Funny Parc : faire de Chapon-Laroche un lieu de culte. Jadis reporter-photographe peu scrupuleux, il tente de créer via la presse le mythe du « voyant de Chapon-Laroche ». Si le vieux fond de crédulité populaire ne demande qu’à embrayer, les autorités publiques et religieuses redoutent de donner du crédit au phénomène. Lara découvre alors qu’au Vatican, une très officielle « Commission des apparitions » valide régulièrement des candidats « voyants » du monde entier. Une course contre la montre s’engage pour faire reconnaitre les visions de Jacques avant que les travaux du Funny Parc ne soient trop engagés.

Mais l’alliance de circonstances « pour la bonne cause », se double aussi d’un autre enjeu. Entre Jacques et Lara se noue peu à peu une relation qui échappe totalement à Brice, incapable de voir dans son cousin rural un rival potentiel.

Pour Xavier Diskeuve, le réalisateur namurois dont c’est le premier long métrage, « Il paraît qu’être cinéaste, c’est avoir un jour une vision, et puis tout mettre en oeuvre pour tenter tant bien que mal de la reconstituer ». Fable contemporaine, « Jacques a vu » se veut une plongée dans la Wallonie profonde, ses contradictions économico-écologique et son imaginaire à la fois terrien et magique.

On retrouve aussi une belle brochette de comédiens belges dont Christelle Cornil, Nicolas Buysse, François Maniquet, Jean-Luc Fonck, André Lamy, Olivier Leborgne, Olivier Massart, Nathalie Uffner…

On s’en regarde un p’tit bout, juste pour se donner l’envie…

Si vous avez envie de rire un bon coup, allez y et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires.

Jacques-a-vu-©-DR

Plus d’infos : www.jacquesavu.com

 

Pin It

en relation articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »