L’alimentation vivante et saine

Le 3 janvier 2017 | dans A LA UNE, FOOD | par | avec 2 Comments

Et si on changeait notre alimentation ?

L’homme est omnivore mais au XXIe siècle, il retire de plus en plus de choses dans son alimentation. Les sans viandes, sans lait, sans gluten, sans sucre, sans gras… se font de plus en plus nombreux. Effet de mode ou bon sens santé ? J’ai essayé d’en savoir un peu plus sur le bien fondé de notre alimentation en allant à la rencontre de Leyla Fagnoul, nutrithérapeute et pro alimentation vivante.

Fascinée depuis toujours par l’être humain, la vie sur Terre et la «machine» complexe qu’est notre corps, c’est une épreuve de vie qui amène Leyla à se tourner vers la spiritualité, les médecines alternatives et l’alimentation. Pour prendre soin d’elle et trouver l’équilibre, elle s’est formée, entre autres, à l’aromathérapie, la nutrithérapie avec le Dr Curtay, la micronutrition, la réflexologie plantaire, le reïki …

À ses 40 ans, malgré une alimentation saine et bio, elle souffrait régulièrement de douleurs articulaires, d’herpès et se levait, après une bonne nuit de sommeil, fatiguée.

Au détour de ses formations et de ses lectures, Leyla a fait une découverte qui allait changer sa vie : l’alimentation vivante, ce qui l’a amenée à changer complètement ses habitudes alimentaires, mais en prenant le temps. Elle a commencé par boire des jus de légumes, a augmenté sa consommation de fruits et petit à petit a arrêté le gluten et le lait. Là miracle, elle s’est sentie renaître et à retrouvé son énergie.

Depuis cinq ans, Leyla fait profiter le plus grand nombre de son expérience et a créé son activité « Partez du bon pied ». Aider les personnes souffrant de fatigue chronique, de douleurs, mais aussi accompagner les gens souffrant de fibromyalgie, de cancers… est son crédo.

leila

Sa profonde conviction est que nos aliments ont un impact indéniable sur nos émotions, notre énergie et notre vitalité. L’alimentation est la base de tout. Déséquilibrée et/ou toxique, de mauvaise qualité, elle a un impact sur notre santé et notre comportement.

Et comme le disait Hyppocrate « Que ton alimentation soit ton seul médicament ».

Le gluten et le lait, deux poisons majeurs dans notre alimentation.
Pour Leyla, il y a deux aliments à diminuer, voire à supprimer dans notre alimentation : le gluten et le lait. Elle nous explique pourquoi :

«Le blé actuel est une céréale fabriquée, sélectionnée et raffinée spécifiquement pour l’industrie. Il donne une farine plus riche en gluten qui permet de donner une pâte gluante et plus élastique afin de résister au pétrissage mécanique brutal imposé par les machines et l’industrialisation. 

Le gluten est une protéine complexe. Une protéine est une chaîne d’acides aminés liés entre eux et plus une protéine est complexe, plus cette chaîne est longue. Afin de pouvoir assimiler les acides aminés dont notre organisme a besoin, il nous faut séparer et casser les liaisons qui lient ces acides aminés. Un peu comme un collier de perles dont le système digestif doit casser une à une chacune des perles. Et plus il y en a, plus la digestion sera longue. Le gluten du blé est une chaîne d’acides aminés extrêmement longue comparé à l’épeautre, l’ancêtre du blé, qui a un collier de perles beaucoup plus petit et est donc plus digeste. Cette image nous fait prendre conscience que lorsque l’on mange du blé lors d’un repas, nous n’avons pas encore fini de digérer celui-ci que l’on commence le suivant. Il vaut donc mieux privilégier un maximum l’épeautre. »

Dans gluten il y a le mot glu. Cette protéine va agir sur notre intestin comme une colle et à terme va rendre celui-ci poreux, affaiblissant la barrière naturelle de la paroi intestinale. Dû à cela, certaines substances toxiques peuvent pénétrer l’organisme et causer, entre autres, des inflammations.

Le lait est aussi à éviter dans notre alimentation d’après Leyla. Nous sommes d’ailleurs les seuls mammifères sur terre qui prenons du lait au-delà de notre petite enfance. Trop riche en phosphore, en gras et en hormones, le lait n’est pas digeste non plus et entraîne de l’acidité, ce qui peut causer déminéralisation et inflammations.

Pour les inconditionnels des produits laitiers, elle préconise aux gens de privilégier le lait provenant de petits animaux comme le lait de chèvre ou de brebis.

« Nos aliments ont un impact indéniable sur nos émotions, notre énergie,
notre vitalité et notre santé ! »

Les conseils de Leyla
Changer son alimentation et faire en sorte que celle-ci soit variée et équilibrée peut accomplir des miracles. Cependant, il faut y aller doucement, par paliers. Tout dépend d’une personne à l’autre et le mieux est d’être accompagné. Il faut d’abord rééquilibrer son assiette, enlever les poisons et doucement ramener des fruits, une portion de salade avant le repas et privilégier les jus de légumes qui régénèrent l’intestin en douceur. Y aller par étapes est important, tout comme s’écouter et écouter son corps, prendre conscience de ce que l’on mange ainsi que de nos véritables besoins alimentaires. Par exemple, on devrait prendre l’habitude de manger moins de viande mais de meilleure qualité. Il faut savoir que la viande rouge est très oxydante pour le corps et contient beaucoup d’acide urique qui entraîne un travail des reins élevé. La viande aussi est bien souvent bourrée d’hormones et d’antibiotiques. Il vaut mieux de ce fait privilégier la viande bio car elle a une traçabilité.

Leyla accompagne les gens « sur-mesure » en proposant des ateliers et des parcours santé en tenant compte de la personne dans sa globalité. Et si vous avez envie de changer vos (mauvaises) habitudes alimentaires, pourquoi ne pas suivre, pour commencer, un atelier découverte autour d’une alimentation plus saine. Cela va peut-être déjà ouvrir des pistes. Moi, le rendez-vous est pris. Et qui sait, peut-être vais-je trouver la motivation nécessaire à la première chose que Leyla m’a conseillée, arrêter le gluten pendant 10 jours où mieux, 3 semaines et voir ce qu’il se passe dans mon corps et dans ma tête. L’expérience ne vaut-t-elle pas mieux qu’un long discours ?

Plus d’infos sur www.partezdubonpied.be

Si ça vous a plu… partagez, commentez, faites tourner !

 

Pin It

en relation articles

2 Responses to L’alimentation vivante et saine

  1. Fagnoul dit :

    Encore merci pour cet interview… tu as bien reporte par écrit ce que je t’ai partagé.
    Bravo pour ton magazine et bon succès pour 2017
    Leyla

    • ingrid dit :

      Merci Leyla 😉 J’ai fait une semaine sans gluten et cela a été une vraie différence. A réitérer ! A toi aussi, que le meilleur pour 2017 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »